Derniers ouvrages de Jean-Pierre Barré

 

Auteur littéraire passionné depuis plusieurs années, un premier roman (primé au « 19e Prix littéraire du Scribe d’Opale ») a vu le jour en 2009. Encouragé par cette récompense, le travail d’écriture s’est poursuivi avec la participation à des “ateliers d’écriture” et la rédaction de « nouvelles » (Les poules ont disparu – La petite [pastiche] – Le conseil de révision – Un nouvel élève, etc.) avant de retrouver le style romanesque.

Les premiers romans étaient inspirés par le monde rural de la première moitié du XXe siècle (Moissons d’orage – La marque de fabrique – La vengeance du boulanger), puis l’écriture de récits s’est faite à partir de « faits divers » (Aurélie – Il rêvait d’être père) ou bien historique (La mariée disparue).

Délaissant (provisoirement) ce genre, l’ouvrage Solitaire sans modération, édité en décembre 2017, est une histoire (récit de vie) qui ne manquera pas de surprendre et ne laissera pas indifférent le lecteur. ( Lire l’interview )

Le dernier récit, publié en octobre 2018 Le fils du fusillé jette un regard sur une période trouble et pourtant pas si vieille que nous aurions tendance à oublier, celle où les calculettes n’existaient pas encore et où les maîtres d’école savaient si bien transmettre leur savoir. S’effaçant derrière l’Histoire, c’est une balade dans ces années de labeurs, de valeurs, de courage, où l’on ne se plaignait pas. C’est aussi un hommage à l’école de la république qui fera ressurgir dans le cœur des lecteurs des souvenirs doux ou parfois amer.

Share Button