La Renaissance du Loir & Cher

Article paru dans le journal La Renaissance du Loir & Cher du 23/02/2018

Solitaire sans modération

L’histoire d’un,homme pris dans un engrenage destructeur, qui se mure dans sa solitude.

L’histoire commence en 1978 Michel Vannier vit seul dans un modeste deux‑pièces à Orléans. Comme chaque année, il redoute l’approche des fêtes de fin d’année : « Le 2 janvier et vite ! »

Michel est un type ordinaire, en toute saison il porte un costume beige à grosses côtes et ses longs cheveux filasse ne le rende pas très attirant. D’ailleurs, Michel ne cherche absolument pas à séduire ; depuis l’échec de son mariage il a plutôt tendance à fuir la gent féminine. Il partage son temps entre son emploi de fonctionnaire à la Ddass et l’harmonie municipale. Tous les mercredis soir il se rend aux répétitions de la batterie fanfare et participe à de nombreuses manifestations festives à travers la région.

Le reste du temps Michel reste seul dans son deux‑pièces de la rue Sainte Euverte. Parfois il croise son voisin de palier avec qui il échange quelques mots, parfois même un livre. Un soir, il se retrouve à partager un apéritif avec Jacques. Peu habitué à consommer des boissons alcoolisées, Michel ressent rapidement, après plusieurs verres, les effets de l’alcoolisation. De retour chez lui, il n’a plus d’emprise sur ses pensées et remonte les profondeurs de sa mémoire. Depuis longtemps, il rêve d’écrire, ce soir, il a l’impression que les fragments d’histoires dont son imagination fourmille ne demande qu’à se rassembler.

Hélas ses doigts courent moins vite que son inspiration, libérée par le whisky partagé avec Jacques. Mais Michel se satisfait de ce début. Dés lors, l’alcool fait partie de son quotidien. Il se recroqueville sur lui‑même. Il abandonne la musique et ne se rend plus à son travail, prétextant un mal au dos qui l’oblige à rester chez lui. Michel ne répond plus au téléphone, n’ouvre plus son courrier, ne sort plus de chez lui que pour faire quelques courses à l’épicerie de son quartier et se fournir le précieux nectar.

La suite de l’histoire vous la découvrirez en lisant “ Solitaire sans modération ”, le dernier livre de Jean-Pierre Barré. Un livre qui n’est pas vraiment un roman, même s’il évoque le parcours romancé d’un homme tombé dans l’engrenage de l’alcool. L’auteur préfère parler d’un “ Récit de vie ”.

L’écriture de ce livre a demandé neuf années. « C’est un livre très différent de ce que je fais habituellement, j’aime surtout parler du monde rural de la première moitié du XXè siècle. J’avais écrit le fil de l’histoire de Michel, mais je n’arrivais pas à sortir de l’histoire »

C’est grace à un échange avec l’auteure solognote Marieke Aucante que Jean-Pierre Barré a put donner une autre dimension à son livre en ajoutant les personnages qui gravitent autour de Michel. « Ce que j’ai voulu montrer, c’est que l’on peut se retrouver tous spectateur ; on est témoin d’un engrenage qui tourne et on ne sait pas comment faire pour l’arrêter. On a envie de tendre la main à Michel, mais va‑t‑il l’accepter ? »

Et si un jour la situation s’aggrave, « on se demande ce que l’on aurait pu faire. Un lecteur m’a confié qu’on a tous rencontré un Michel dans sa vie »

« On ne peu pas expliquer pourquoi une personne tombe dans l’alcoolisme » Dans le cas présent il a suffit d’un apéritif pargaé avec un voisin. « J’ai pris le prétexte de l’écriture comme j’aurai pu prendre la peinture ou la sculpture. L’alcool lui permet de retrouver cette douce euphorie créatrice et les ousvenirs d’une belle histoire d’amour oubliée »

« L’alcool est le grain de sable qui est venu dans savie. On pourrait se dire que s’il n’y avait pas eu cet apéritif chez son voisin, sa vie aurait peut‑être été tout autre. Michel à vécu une quinzaine d’annéesenfermé chez lui ; des années où il n’a pas été heureux »

Un livre à lire sans modération !

Laurence Richer

Le livre est en vente à La caravelle à Onzain et sur le site www.asso-epi.fr

  • ISBN : 9782956022329
  • Nombre de pages : 272
  • Format : 130 x 200
  • Éditeur : Édition – Publication – Indépendante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.