Jean-Pierre Barré -auteur littéraire

Jean-Pierre Barré -auteur littéraire

voir tous mes livres

————-

Auteur — conteur, j’aime rédiger et conter des chroniques familiales, des récits du terroir. Parler des «  Petites gens » (sans aucune connotation péjorative, bien au contraire). Raconter leurs existences, leurs histoires qui ont fait notre Histoire. Celle du début du XX siècle. Une balade dans ces années de labeurs, de valeurs, de courage, où l’on ne se plaignait pas. Un retour nécessaire aux sources afin de ne pas oublier et nous rappeler que nous avons presque tous des origines paysannes.

C’est ainsi que sont parus « Moissons d’orage » (2014) une chronique du monde rural à travers l’existence de trois garçons nés à la fin du XIXe siècle. Puis «La vengeance du boulanger » (2016) où comment les vieilles rancœurs du passé ne sont jamais éteintes. En 2018 fut publié « Le fils du fusillé ». Un récit bâti autour d’une partie sombre de notre Histoire : Les martyrs de Vingré (1914). Inspiré de faits réels, celui de cette folie venue se surimprimer à la folie de la guerre : des soldats français fusillés par l’armée française à l’issue d’un procès expéditif. Cette fiction retrace surtout les conséquences pour la famille, la femme, les enfants des malheureuses victimes pour l’exemple. Ce n’est ni un récit ni une œuvre historique. Tout simplement un roman, un texte qui vit, qui prend des détours descriptifs, chaotiques pour rendre compte d’une vérité, celle de la guerre qui coupe le cordon entre l’être et l’humain. Ce texte est un hommage intense, empreint de respect ; un témoignage nécessaire. Raconter, ne jamais cesser de raconter. Enfin dans le même genre « Amour de guerre » (2019). La fille unique de riches exploitants agricoles de Touraine se préparait pour un fortuné et beau mariage. Dans le département voisin, Pierre, de l’assistance publique, attendait son incorporation militaire. Rien ne semblait les rattacher. Pourtant, en cette année 1914 tout n’allait pas se passer comme prévu…

Il m’arrive de quitter cet univers pour rédiger une fiction à partir d’un fait divers réel « La mariée disparue » (2017). Des secrets, une quête d’identité avec une énigme qui vient s’ajouter à la vérité historique.

Un autre de mes thèmes de prédilection est les récits de vie : « Il rêvait d’être père » (2016). Une chronique porteuse d’espérance où tout ne se passe pas toujours comme prévu. Parfois, un petit grain de sable dérègle la machine… Avec « Solitaire sans modération », j’ai abordé l’histoire d’une descente aux enfers qui, au départ, semble désirée. Enfin avec mon dernier ouvrage « Qu’est-ce qu’on va faire de mamie et du Chien ? ». Avec cette narration d’instants de vie, je me suis permis un moment de récréation.


Jean-Pierre Barré, livres, romans historiques, romans terroir, roman historique poche, livre roman, littérature française régionale, histoire et actualité des pays, romance et littérature sentimentale
livres, romans historiques, romans terroir, roman historique poche, livre roman, littérature française régionale, histoire et actualité des pays, romance et littérature sentimentale

Par ailleurs, je préside l’association Arts & Culture à Onzain (Loir & Cher), organisatrice du Salon du Livre & de la Peinture (chaque année le 1er dimanche d’octobre).

Avec Coline Serreau - Présidente d'honneur de notre association
https://artscultureonzain.wordpress.com/Avec Coline Serreau – Présidente d’honneur de notre association

littérature,oeuvre,auteurs,littéraire,écrivain,écriture,littéraires,oeuvres,roman,écrit,écrivains,français,biographie,textes,notion,droits,texte,genres,lettres,théâtre,discours,code,homme,classiques,statut,hugo,genre,langue,moliere,page,amour,éditeur,poésie